NRIPAL ADHIKARY

architecte, fondateur de l'agence Abari

1980

Népalais

Formation dessin et management de la construction avec une spécialisation dans l'usage du bambou et de la terre

Travaillez-vous avec d'autres corps de métier dans le domaine du risque ?

    Nous travaillons également sur la conservation du patrimoine dans la région de Madi, Chitwan. Le paysage a considérablement changé au fil des années à cause des inondations et de l’érosion. En plantant des bambous dans cette région, on peut permettre au paysage érodé de se reformer, et cela permet de supporter l’activité des fermiers locaux.

    L’idée est de planter de jeunes arbres pour renforcer la limite entre la rivière et la berge, pour que l’eau ne gagne pas du terrain à chaque mousson. Comme nous travaillons beaucoup avec le bambou, nous pouvons les réutiliser pour nos constructions. Aujourd’hui, cela nous permet d’acheter du bambou de qualité grâce aux fermiers, et cela encourage leur activité. 

Dans quelle(s) mesure(s) êtes vous confrontés aux risques majeurs ? 

    Architectes au Népal, nous sommes situés dans un pays qui repose sur une topographie très fragile. Ce pays étant en plus l’un des pays les plus pauvres au monde, il est difficile d’y appliquer des pratiques constructives sûres. Le pays est également marqué par les inondations et par les vents d’altitude qui ajoutent un risque supplémentaire dans la construction de nos bâtiments. 

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now