ALBERT HASSAN

ingénieur-architecte, gérant de Palabres

maître-assistant associé à l'ENSA Nantes

intervenant au DSA RM à l'ENSA-PB

1986

Français

Ingénieur diplômé de l'Ecole Polytechnique

Architecte HMONP

Dans quelle(s) mesure(s) êtes-vous confronté aux risques majeurs ? 

    Le risque sur lequel mon travail s’oriente en général est le mal logement ou l’absence de logement, dans des conditions variées comme le bidonville à Calais, le logement normé en Ile-de-France, le squat… 

    Le deuxième projet constitue l’outil d’une société d’insertion algérienne aux activités agricoles (bureaux, chambre froide, stockage) et le prototype de ses futures activités de construction. L’écologie est au cœur de ses objectifs, et nous projetons avec Matthieu Marty un bâtiment en terre crue en zone sismique, charpente bois et tuiles de terre cuite réutilisées.

Travaillez-vous avec d'autres corps de métier dans le domaine

du risque ?

    J’interviens principalement pour le compte d’associations en relation avec des populations subissant des difficultés de logement. La précarité des situations rend l’intervention d’autres corps de métiers du bâtiment difficile en général. Des expertises pour le DAL (association Droit Au Logement) se font sur demande et en collaboration avec des juristes ou membres expérimentés de l’association. Le ou les architectes doivent également assumer les différentes compétences propres au bâtiment sur les autres interventions, comme des constructions à la Jungle de Calais, des logements précaires auto-construits à Saint-Denis, ou un bâtiment en terre crue et charpente bois récupérée d’un ancien hangar à Mostaganem (Algérie).

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now