LAURENCE NGUYEN

architecte DPLG, agence Archivox

co-fondatrice de l'association des ARM

Trésorière du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes d'Ile-de-France

Membre du Réseau Français de la Construction Paille

16.10.1971

Française

DPLG ENSA6PB

Certification Pro-Paille

Dans quelle(s) mesure(s) êtes vous confrontée aux risques majeurs ? 

    En tant qu’élue ordinale, je suis en charge de la question des risques pour le CROAIF et par délégation le CNOA. Dans ce cadre, j’ai participé à l’élaboration et signé la Charte d’engagement pour concevoir des quartiers résilients, portée par la Préfecture de la région IDF. Actuellement, je participe au groupe de travail du CNOA sur la loi ESSOC et représente l’institution dans les réunions de travail organisées par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

    Par ailleurs, en tant qu’architecte associée à N. Monnot, je développe au sein d’ARCHIVOX une architecture fortement reliée à l’usage de ses habitants et au territoire. Au travers de programmes variés allant de la commande du particulier, aux logements collectifs ou ERP médico-sociaux, notre travail s'illustre par une recherche permanente sur les démarches collaboratives, participatives ainsi que sur les problématiques issues du réchauffement climatique et leurs conséquences, la raréfaction des ressources. Notre travail est double :

    Inscrire leur production architecturale dans un processus limitant l’impact du bâti sur son environnement et créant du lien social. Dans ce cadre nous avons développé des compétences autour des risques majeurs et des matériaux bio-sourcés en circuit court tels que le bois, la paille ou la terre.

    Prolonger la réflexion par un engagement citoyen et associatif fort  pour ne pas s’éloigner des problématiques sociales et citoyennes nourrissant notre travail.

Travaillez-vous avec d'autres corps de métier dans le domaine

du risque ?

    Bien sûr. Selon les projets, nous sommes en capacité de monter une équipe pluridisciplinaire. Habituellement, nous avons à nos côtés un ingénieur structure et un thermicien expert en construction passive. Au gré des projets, cette base peut s’enrichir d’autres intervenants : architecte, urbaniste, paysagiste, hydrologue, sociologue ou tout autre acteur nécessaire pour le travail. Avec une autre architecte, nous sommes actuellement sollicités par une ONG locale pour travailler sur un quartier insalubre de la Nouvelle-Orléans, délaissé depuis la tempête Katrina.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now