LINA GUARIN

architecte - amo chez architecture & développement

1983

Colombienne

Architecte

DSA Architecture et Risques Majeurs (ENSA-PB 2017)

DSA Architecture et Patrimoine (ENSA-PB 2014)

Dans quelle(s) mesure(s) êtes vous confrontée aux risques majeurs ? 

    Le travail d'architecte dans un pays comme la Colombie est quotidiennement impacté par des sujets liés aux risques naturels dus à sa situation géographique et à des risques de type anthropique, du fait de sa situation socio-économique et politique.

    En tant qu'architecte fonctionnaire de l'"Instituto Distrital de Patrimonio Cultural" de Bogotà (entité attachée au Secrétariat de la Culture de la Mairie de Bogotà, il était possible d'agir transversalement sur plusieurs sujets liés à la protection du patrimoine, tels que la sensibilisation sur la nécessité de sa protection, la mise en oeuvre de mesures techniques de conservation, de restauration et de confortement de l'objet architectural, face à la dégradation causée par l'usage et l'usure et la mitigation des aléas externes permettant la conservation du contexte géo-social.

Travaillez-vous avec d'autres corps de métier dans le domaine

du risque ?

    Etant membre active de l'association A&D, j'ai eu l'opportunité de collaborer avec différents corps de métier pour 3 projets principaux et autour des thématiques suivantes : le projet "Villes, Patrimoine" en Colombie, en collaboration avec des élus, des sociologues, des urbanistes / Le projet "Domiciles Partagés" à Paris en collaboration avec des psychologues, des assistantes sociales, des agents immobiliers, des bailleurs de fonds, des constructeurs / Le projet " Assistance à la reconstruction intégrée dans trois districts affectés par les séismes de 2015" au Népal, en collaboration avec plusieurs acteurs.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now