RETOUR AUX SOURCES

Vallée du Heyang,

Chine

Risque d'inondation

Concours aménagement urbain et paysager

Céline Coderch,

Guillaume Coupez,

Constance Varin

      L’actuel objectif du gouvernement chinois est de promouvoir des normes de construction, d’instaurer un système de collecte des déchets, de traitement des eaux usées et de transport. Les collectivités locales commencent à mettre en place des réseaux d’électricité dans les villages mais les habitations n’ont ni eau potable ni eau courante. L’exploitation maîtrisée des ressources naturelles locales est une réponse appropriée à l’objectif de redynamisation de la vallée du Heyang.
       Dans ce projet sur le village Gŭxīcūn, l’eau douce, l’eau de pluie ainsi que l’eau du réservoir sont traitées via divers systèmes pour atteindre les niveaux de propreté requis par les différents usages : bassins aquaponiques, bassins de phytoremédiation et usines d’épuration sont situés respectivement le long des voies et des champs, autour ou au centre des maisons et à la sortie des villages. Trois logements-type se déclinent autour de bassins collectifs et de patios pour s’adapter à la morphologie urbaine existante et créer une diversité urbaine reliée par des coursives. Le bambou et la terre crue sont également en lien étroit avec la ressource naturelle que constitue l’eau. Le bambou, matériau résistant et léger, est assuré d’une protection antifongique, antiseptique et anti-humidité lorsqu’il est traité à l’eau de chaux. Les résidus du traitement à la chaux participent dans un second temps au processus de compostage dans chaque foyer. Le béton armé de bambou, utilisé au niveau des soubassements, procure une bonne herméticité à la structure. Enfin, la terre crue procure à nos habitations une isolation naturelle et performante.
        Un tel schéma de développement des villages, assis sur une relation respectueuse entre l’Homme et la Nature, permet d’assurer la pérennité des villages et de soulager la surcharge des villes ainsi que d’anticiper une situation de chaos environnemental.

Risque inondation, concours international lancé par la province du Zhejiang et organisé par l’architecte Wang Shu, projet de master   
« Mutations » à l’ENSAPM (enseignants : Bruno-Jean Hubert, Grégoire Bignier)

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now