RENOUER AVEC L'EAU

   Plusieurs interventions s’accrochent au pont routier qui est une voie d’urgence et permet ainsi de travailler avec les services d’urgences en cas de catastrophe d’inondation. Notre projet s’intègre dans cette stratégie le long de ce pont en lien avec les berges et le fleuve. Le centre de prévention contre les catastrophes d’inondation fonctionne en deux temps, un temps de non inondation et un temps d’inondation.


 

    En temps normal, de paix : c’est un centre de prévention (espace pédagogique par l’histoire de la ville, des expositions, différentes activités liées à l’eau, de l’agriculture, la prévention par les formations de bateaux de sauvetages et des salles de simulations, typhon, eau de pluie, inondation souterraine).


 

     En temps d’inondation : Le centre vient en aide aux différents services de secours d’urgence, qui utiliseront le deuxième niveau du pont pour distribuer les fournitures (nourritures, sac de sables...) et il est aussi un abri temporaire d’urgence pour les habitants sur les berges. (cas d’une inondation rapide). De plus, le centre est surélevé par rapport au niveau d’inondation (8 mètre) afin d’assurer la sécurité en cas de catastrophe.

Identité.png

Nagoya,

Japon

Caroline Bouchet et

Afaf El Ghazali

Risque inondations

Projet de fin d'études

Centre de prévention contre les catastrophes d'inondations

   Nagoya est l'une des villes les plus vulnérables aux inondations du Japon. La relation des Nagoyaïtes avec l’eau n’a fait qu’évoluer au fil du temps d’une forte harmonie à une rupture avec elle. Le "Centre de prévention et d'éducation pour les inondations" aidera à reconnecter les gens avec leur rivière en apprenant les risques et les avantages de l'eau.

 

     Le site du projet se trouve sur les berges de Nagoya au croisement du fleuve Shonaï et du pont Ohashi manjo, dans l’arrondissement de Nakamura, une zone vulnérable à l’inondation définie par les catastrophes du passé.

    Le fleuve du Shonaï est l’un des fleuves les plus importants de la ville, de plus, il est traversé par un pont routier sur deux niveaux. Ce pont traverse une grande partie de la plaine de Nobi et permet d’échapper à l’inondation. C’est pourquoi, le long du deuxième niveau du pont routier une stratégie à l’échelle urbaine est mise en place.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2019- Architectes des Risques Majeurs- Association loi 1901

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now